Expedia va racheter son rival Orbitz pour 1,3 milliard de dollars

Après Travelocity le mois dernier, c'est au tour d'Orbitz de rejoindre la galaxie des sites de voyage d'Expedia. Le revenu cumulé des trois groupes approche 7 milliards de dollars.

Le secteur du voyage en ligne n'en finit plus de se recomposer. Expedia a annoncé ce 12 février qu'il s'apprêtait à débourser 1,33 milliard de dollars en numéraire pour mettre la main sur son concurrent Orbitz Worldwide. Le voyagiste en ligne consent donc à racheter 12 dollars par action d'Orbitz, soit un premium de 25% par rapport au cours de clôture du 11 février.

Pour Expedia, l'opération, qui doit encore être approuvée par les actionnaires, servira avant tout à accroître sa base de clients sur un secteur particulièrement bataillé. C'était déjà dans cet objectif que l'e-voyagiste avait fait l'acquisition de Travelocity en janvier pour 280 millions de dollars auprès de Sabre, en cash également. En rachetant Orbitz, Expedia va s'approprier les sites Orbitz.com, Hotelclub.com et Cheaptickets.com, qui vont rejoindre sa galaxie de sites existants : Hotels.com, eLong, Hotwire, Trivago, CarRentals.com, Venere.com, Egencia, Travelocity et bien sûr Expedia. Mais le groupe récupérera également les divisions BtoB de sa nouvelle proie : Orbitz Partner Network et Orbitz for Business.

En 2014, Expedia a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 21% à 5,8 milliards de dollars pour un bénéfice net en progression de 71% à 398 millions. Quant à Orbitz, il affiche un chiffre d'affaires en croissance de 10% à 932 millions de dollars pour un bénéfice net de 17 millions, bien inférieur aux 165 millions obtenus en 2013. En comptant aussi Travelocity, qui prévoyait un chiffre d'affaires 2014 compris entre 180 et 190 millions de dollars, le nouvel Expedia atteint donc un revenu annuel cumulé de quasiment 7 milliards de dollars.

EXPEDIA / Orbitz