La SNCF s'engage à ne plus privilégier Voyages-SNCF.com

L'Autorité de la concurrence considère avoir reçu de la SNCF les garanties pour permettre une libre concurrence sur le marché de la vente de billets de trains.

Sous le coup d'une enquête de l'Autorité de la concurrence pour favoritisme à l'égard de sa filiale de vente en ligne, la SNCF vient d'émettre une série d'engagements pour que ses distributeurs soient traités de la même manière. Désormais, la SNCF ne fera pas payer plus cher aux agences de voyage l'accès à sa plateforme technique de réservation de billets de train. En outre, Voyages-sncf ne devra plus avoir connaissance du nom des agences qui demandent à distribuer des billets de train, et ne pourra donc plus connaître la stratégie commerciale de ses concurrents. Enfin, la SNCF ne pourra plus proposer les horaires des trains sur son site en renvoyant ses visiteurs vers VSC.

Selon l'Autorité de la concurrence, "les agences de voyages se verront désormais appliquer des conditions équivalentes à celles de Voyages-sncf.com notamment en termes de facturation, de rémunération et d'accès aux informations. Ces engagements permettront aux agences de se différencier par les services - les prix des billets de train étant réglementés - en proposant aux voyageurs des offres diversifiées et étoffées (sites internet de réservation innovants, billets combinant tous types de transports...).

Ces engagements ont convaincu l'Autorité et clôt la procédure entamée suite à une plainte de l'agence AS Voyages, née de la fusion entre Afat Voyages et Selectour.

SNCF / Voyages SNCF