Les acteurs du voyage d'affaires sur Internet Des budgets à la baisse

L'année 2009 a porté un rude coup au marché du voyage d'affaires. Globalement les budgets ont reculé en moyenne de 18 % à 20 % en 2009 selon CWT et Egencia, et de 25 % selon American Express.

 

Selon une enquête européenne réalisée par American Express fin 2009, 66 % des entreprises interrogées ont vu leurs budgets baisser (d'en moyenne 31 %) entre septembre 2008 et septembre 2009. Une proportion qui atteint 62 % pour les entreprises dont le budget voyages d'affaires est inférieur à 5 millions d'euros par an, 74 % pour celles dont les budgets vont de 5 à 20 millions d'euros et 78 % pour celles dont les budgets sont supérieurs à 20 millions d'euros. Sinon, en moyenne, seules 11 % des entreprises ont vu leurs budgets augmenter (à +21 %).

 

Pour 2010, les tendances sont de plus en plus optimistes. Dans l'étude d'American Express, 61 % des entreprises prévoyaient fin 2009 une stabilité de leur budget voyage d'affaires en 2010, 20 % comptaient l'augmenter et 19 % le diminuer encore.

 

Mais, de son côté, Egencia note déjà une croissance de 10 % entre mi-2009 et mi-2010. Selon l'e-voyagiste, 56 % des acheteurs nord-américains et 45 % des acheteurs européens s'attendent encore à une augmentation de leurs volumes d'achats de voyages d'ici la fin de l'année 2010.

 

Mais la crise laisse des traces derrière elle : les entreprises qui ont cherché à faire des économies et qui ont pour cela mis en place une véritable politique de voyage, ne vont pas revenir en arrière. Les agences n'ont donc d'autre choix que de vendre plus ou de réduire leur coût de fonctionnement, et donc de dématérialiser leur activité.

American Express / EXPEDIA