Les grandes tendances de la vente en ligne de sports d'hiver Une tendance balbutiante : les prestations packagées

Le marché des sports d'hiver en ligne ne se limite pas à la location de l'hébergement. Les sites de réservation proposent souvent aussi d'acheter son forfait de remontées mécaniques, de louer son matériel de ski, de se faire livrer ses courses alimentaires, de réserver des cours de ski, d'acheter des assurances... Une très bonne manière pour eux d'augmenter le panier moyen.

 

Chez Travelski, 2010-2011 est la première année où plus d'une vente sur deux est un package regroupant l'hébergement et une ou plusieurs options. "Nous avons toujours mis en avant les packages, mais on assiste peu à peu à une prise de conscience des internautes qui découvrent cette possibilité", précise Edouard Roux de Lusignan.

 

Selon Nicolas Mendiharat, chez Travelhorizon, la tendance n'est toutefois pas spécifiquement liée aux packages, mais plutôt à la recherche de bonnes affaires, quelle que soit la gamme considérée. "Or c'est le package qui permet le plus d'économies". Le responsable de Travelski confirme en effet : "Plus on achète packagé, plus on économise. L'économie va de 7 % à 25 % du prix total".

 

ghislain d'auvigny, directeur commercial de pierre et vacances
Ghislain d'Auvigny, directeur commercial de Pierre et Vacances © S. de P. Pierre et Vacances

Ghislain d'Auvigny constate pour sa part que le package n'est pas une tendance prégnante chez Pierre & Vacances. "Les conditions climatiques sont déterminantes à la montagne. Les gens ne prennent pas de risque et attendent de voir". D'ailleurs, seule une réservation sur quatre réalisée sur le site comprend une prestation complémentaire au moins.

 

D'autant que les packages ont aussi leurs limites. "Certains ont déjà leur matériel, d'autres préfèrent prendre un forfait à la journée pour privilégier d'autres activités ou vérifier la météo... Il y aura toujours des ventes d'hébergement sec", affirme Edouard Roux de Lusignan. Nicolas Mendiharat se montre pour sa part surpris que les formules ne convainquent pas davantage d'internautes. "Les ventes en ligne de packages augmentent un peu par rapport à l'an dernier, mais pas violemment. Soit les internautes ne font pas confiance aux sites pour y réserver leur matériel, soit les sites ne proposent pas encore de produit qui corresponde aux modes de consommation. Par exemple, bon nombre de personnes ne skient que deux après-midis dans la semaine, mais ne savent pas à l'avance lesquelles."

 

Autour du même sujet