La réservation d'hôtels en ligne aiguise les appétits Internet, nouveau relai de croissance pour l'hôtellerie


(Dossier modifié le 08/02/2010)

 

Les acteurs principaux de la réservation d'hôtel en ligne en France
  Site (Groupe) Visiteurs uniques / Pages vues (en France, décembre 2009) Nombre d'hôtels référencés (monde) Chiffre d'affaires / Résultat net Effectif monde  
  Booking.com (Priceline.com) 1,5 millions VU / 25 millions PV 73 000 408 M€ / 124 M€ (2008) 1 200  
  Hotels.com (Expedia) 0,5 million VU / 5 millions PV 110 000 - -  
  Venere.com (Expedia) 0,4 million VU / 2 millions PV 35 000 49 M€ /11,7 M€ (2007) -  
  Hotel.info (Hotel.de) 0,25 million VU 210 000 32,7 M€ / 1,25 M€ (2008) 400  
  HRS (HRS) NC 250 000 - 370 (dont 25 en France)  
  Fastbooking (Fastbooking) NC 5 200 14,1 M€ /0,5 M€ (2007, France) 180 (dont 80 en France)  
Source : Déclarations sociétés, JDN

 

La crise économique qui a sévi en 2009 n'a pas épargné les acteurs de l'hôtellerie qui doivent multiplier les relais de croissance afin non seulement de s'assurer d'un taux d'occupation convenable mais aussi de combattre la baisse des prix.

 

D'après les chiffres du secteur publiés par les instituts d'études KPMG et Deloitte, on peut estimer que le revenu par chambre disponible (RevPar) a chuté de 8,5 % en 2009. Les professionnels du secteur, eux avancent une baisse à deux chiffres : globalement -15 % selon Fastbooking, -10 % selon Hotel.info, de -10 % en France à -17 % sur le plan mondial selon Hotels.com. D'après Olivier Mouchet, directeur général France chez HRS, la chute des prix va de 1 à 2 % pour les établissements deux étoiles jusqu'à 15 à 20 % pour les quatre étoiles selon les villes. "Nous ne pouvons pas tomber plus bas en 2010 qu'en 2009, sinon certains hôtels mettront la clé sous la porte." Or, les professionnels s'accordent pour dire que les prix ont commencé à se stabiliser fin 2009. Cette tendance devrait se poursuivre en 2010, tout du moins au premier semestre.

 

Selon les estimations d'Hôtel.info, 25 à 35 % du volume total des réservations sont générés sur Internet dans le monde, ce qui présente un fort potentiel de développement. Outre leurs propres sites Web, les comparateurs de prix, les portails de tourisme multi-produits, les hôteliers positionnent de plus en plus leurs offres sur des sites entièrement dédiés à la réservation d'hôtels sur Internet. Ceux-ci diffusent les offres de milliers ou centaines d'hôtels de par le monde, indiquant en temps réel aux internautes les disponibilités de chaque établissement, qu'il s'agisse d'hôtels indépendants ou de grandes chaînes.

 

Un marché dominé en France par des acteurs étrangers. Tout d'abord Booking.com et Hotels.com, deux sites édités par de grands portails de multi-spécialistes américains. Ils sont suivis par HRS et Hotel.info, édités par deux groupes allemands ultra spécialisés dans la réservation d'hôtels et qui offrent encore plus d'hôtels référencés. Les Français, eux, font une petite percée mais sont moins connus.

Autour du même sujet