Sprice.com compte attaquer Ryanair à son tour

Le 14 septembre, Ryanair a porté plainte contre Sprice.com, Sprice.fr, et Coelis.com auprès de la cour suprême de Dublin. La compagnie aérienne low cost reproche à ces comparateurs de prix de vendre ses billets d'avion sans autorisation et à des prix supérieurs aux siens du fait de frais dissimulés. Pourtant Sprice.com se défend d'un tel acte. Dans un communiqué diffusé le 17 septembre au matin, le comparateur de prix indique que "aucun prix n'est falsifié puisque nous ne vendons pas de billets. Cette plainte est d'autant plus étonnante que Ryanair n'est pas l'un de nos clients. Il ne peut donc être sur notre site que via des revendeurs." La compagnie aérienne précise que les sites pointés du doigt n'ont pas signé la licence de comparaison des prix Ryanair. Vrai, répond Sprice.com qui rétorque que la "seule licence des comparateurs que nous reconnaissons et à laquelle nous adhérons est celle de la Fevad, certainement pas celle de Ryanair." Sprice.com annonce aussi qu'il va attaquer Ryanair pour plaintes calomnieuses.

Juridique / Ryanair