Envoyer Imprimer
L'équipementier américain en télécoms Cisco Systems a annoncé mercredi la suppression de 1.100 emplois supplémentaires (Photo JUSTIN SULLIVAN/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives)

Mercredi 17 mai 2017, 23h03
L'équipementier américain en télécoms Cisco Systems a annoncé mercredi la suppression de 1.100 emplois supplémentaires et fait état d'objectifs financiers décevants pour le dernier trimestre de son exercice fiscal 2016/17.

Cette dernière annonce faisait dévisser le titre de 5,35% à 32 dollars vers 20H45 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance à Wall Street

Cisco, qui avait annoncé un plan de restructuration en août 2016 comprenant la suppression de 5.800 emplois, soit 7% de ses effectifs, indique dans un document boursier procéder à de nouvelles coupes. L'entreprise, qui employait 71.959 personnes au 28 janvier, va ainsi licencier 1.100 personnes en plus et inscrira une charge de 150 millions de dollars dans ses comptes principalement du fait d'indemnités de licenciements.

Le groupe ne donne pas de détails sur ce dégraissage continu des effectifs, en l'occurrence sur les régions et les personnels concernés.

Pour le trimestre débuté le 30 avril et devant clôturer fin juillet, période correspondant au quatrième trimestre de l'exercice fiscal 2016/17, Cisco table sur un bénéfice par action ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, compris entre 60 et 62 dollars.

Le chiffre d'affaires à périmètre comparable devrait reculer dans une fourchette comprise entre 4 et 6%, soit davantage que la baisse de 2% annoncée en février.

Les analystes tablaient, eux, sur un bénéfice par action aux alentours de 62 cents en moyenne et un recul de seulement 1% des revenus.

Lors des trois derniers mois, le bénéfice net du groupe informatique a progressé de 7% à 2,52 milliards de dollars, porté par une diminution de 8% des coûts. Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action ajusté de 60 cents, supérieur aux 58 cents espérés par les marchés.

Le chiffre d'affaires trimestriel a baissé de 0,5% à 11,94 milliards de dollars et est légèrement supérieur aux 11,89 milliards escomptés par les analystes.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages