Partager cet article

RSS
Envoyer Imprimer
Mary Jo White, une ex-procureure fédérale, le 14 juin 2000 à New York (Photo Stan Honda/AFP/Archives)

Samedi 19 janvier 2013, 21h25
Mary Jo White, une ex-procureure fédérale qui s'était illustrée dans des affaires terroristes, pourrait être nommée à la tête du gendarme boursier américain, la Commission des opérations de Bourse (SEC), indique samedi le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.

Le FBI est actuellement en train de vérifier les antécédents de Mme White, un signe qu'elle pourrait être nommée bientôt par l'administration Obama, a précisé une de ces sources au journal.

Ce serait le premier procureur à prendre la présidence du gendarme boursier, donnant un visage plus dur à cet organisme qui avait été discrédité par ses erreurs au moment de la crise financière, même s'il s'est employé depuis à redorer son blason, souligne le quotidien.

Mme White avait été nommée procureure à New York par l'ancien président Bill Clinton en 1993, un poste qu'elle a occupé près de neuf ans et où elle a notamment supervisé les poursuites contre l'un des planificateurs des attentats du 11 septembre 2001, Ramzi Ahmed Yousef. Elle travaille actuellement pour le cabinet d'avocats Debevoise & Plimpton LLP.

La présidence de la SEC est assurée depuis décembre par Elisse Walter, nommée après la démission de l'occupante précédente du poste, Mary Schapiro, qui était restée quatre ans.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2014 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 
 

Sondage

Aviez-vous déjà entendu parler d'Emmanuel Macron avant qu'il soit nommé ministre de l'Economie ?

Tous les sondages