Envoyer Imprimer
L'équipementier automobile français Valeo a enregistré un bond de 20% de son bénéfice net au premier semestre à 506 millions d'euros (Photo ERIC PIERMONT/AFP/Archives)

Vendredi 13 octobre 2017, 15h16
La Commission européenne a autorisé vendredi sous conditions l'acquisition de l'entreprise allemande FTE, spécialisée dans les embrayages et les transmissions automobiles, par l'équipementier français Valeo.

"La décision est subordonnée à la cession de l'activité +actionneurs hydrauliques passifs+ de Valeo au fournisseur italien de pièces automobiles Raicam", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Cette cession dissipe les craintes de la Commission car elle garantit "que le nombre de fournisseurs sur le marché concerné reste le même".

Valeo avait annoncé mi-2016 le rachat de FTE dans le cadre d'une transaction valorisant l'allemand à plus de 819 millions d'euros.

Mais le groupe français avait prévenu quelques mois plus tard qu'il allait revoir les termes de cette acquisition en raison de "doutes" en matière de concurrence émis par la Commission européenne.

Valeo a pris acte vendredi du feu vert de la Commission et souligné qu'un obstacle se dressait encore avant l'acquisition: "l'accord des autorités turques de la concurrence".

Sous cette réserve, "l'acquisition de FTE pourrait ainsi être finalisée fin octobre" tandis que "la cession de l'activité actionneurs hydrauliques passifs à Raicam serait achevée au début de l'année 2018", selon un communiqué.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages