Envoyer Imprimer
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris le 14 juillet 2017 (Photo JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP/Archives)

Vendredi 10 novembre 2017, 23h51
Le gouvernement compensera "intégralement" la charge pour les collectivités locales et les établissements publics hospitaliers de l'indemnité compensatrice des 1,7 point de CSG pour les agents publics, a annoncé vendredi dans un communiqué le ministère de l'Action et des Comptes publics.

Selon Bercy, le montant total de l'indemnité à verser aux agents à compter de janvier 2018 est estimé à 530 millions d'euros par an pour les collectivités locales et 320 millions d'euros par an pour les employeurs hospitaliers.

Le gouvernement a décidé "la compensation intégrale de cette indemnité pour que cette opération soit neutre pour les finances des employeurs territoriaux et hospitaliers" alors qu'il "n'y était pas juridiquement contraint", indique le ministère.

Dans le cadre du budget pour 2018, le gouvernement a prévu d'augmenter de 1,7 point le taux normal de la CSG (contribution sociale généralisée), utilisée pour financer la protection sociale.

Le 16 octobre, lors d'un "rendez-vous salarial" de la fonction publique, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, avait assuré les partenaires sociaux et les employeurs publics de la "compensation intégrale" de la hausse de la CSG "pour l'ensemble des agents publics".

Cette compensation "prendra la forme d'une baisse de 1,62 point du taux de cotisation employeur maladie sur les agents de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière, qui passera ainsi de 11,5% à 9,88%", est-il précisé dans le communiqué.

Le décret prévoyant l'abaissement de ce taux "a été transmis ce jour au Conseil national d'évaluation des normes (Cnen) et sera examiné lors de sa prochaine séance le 30 novembre prochain, en même temps que l'indemnité compensatrice", est-il encore dit.

Selon Bercy, les différents textes législatifs et réglementaires seront publiés de manière à permettre une mise en œuvre de la mesure en janvier 2018, dès l'entrée en vigueur de la hausse de CSG.

Envoyer Imprimer


Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2017 Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité Economie   Haut de page
 

Annonces Google

 

Sondage

Le montant des salaires des grands patrons français vous choque-t-il ?

Tous les sondages