...mais le marché des édulcorants plafonne

La marque Splenda a fait un flop auprès des consommateurs avec son nouvel édulcorant. © Splenda

Désaffection ou stagnation, quoi qu'il en soit, le sucre paraît affaibli face aux édulcorants. Et pourtant. Après une forte croissance dans les années 90, "le taux de pénétration des édulcorants plafonne à 25%", reconnaît Olivier Badinand, le directeur marketing de Canderel, qui détient environ la moitié du marché des édulcorants en volume.

En 2009, la marque Splenda qui s'était lancée sur le marché avec un nouvel édulcorant, le sucralose, a dû jeter l'éponge faute de ventes suffisantes. Du coup, seules deux marques se partagent avec les MDD ce marché de 55 millions d'euros.