La culture aquaponique

GrowUp commercialise des conteneurs qui fonctionnent comme des "mini fermes urbaines", intégrant salades et poissons. © GrowUp
Cultiver un potager en plein centre-ville, c'est la nouvelle mode chez les entrepreneurs écolo. La jeune pousse londonienne GrowUp a par exemple levé 22 300 euros sur Kickstarter en 2013 pour lancer son conteneur aquaponique. Une technique qui combine culture sur substrat (hors sol) et aquaculture. "L'objectif est de rapprocher la production du consommateur et de promouvoir une agriculture plus écologique", fait valoir la start-up. Les produits (salades, poissons, herbes aromatiques…) sont vendus à des restaurateurs du quartier.
L'aquaponie pour particuliers, elle aussi, est en plein boom. "La France a 15 ans de retard en la matière", constate Antoine Monté, le fondateur d'Aquapouss. Sa start-up commercialise des meubles sur roulettes intégrant un mini potager et un aquarium, à installer en intérieur ou sur un balcon.