L'impression 3D de nourriture

L'imprimante Foodini utilise des capsules d'ingrédients frais pour préparer des plats complets. © Natural Machines
Le succès des machines à café à capsules a de quoi faire rêver bon nombre d'entrepreneurs. Or, l'impression 3D culinaire semble aujourd'hui suivre le même modèle. La startup allemande Bocusini a récemment dévoilé son imprimante fonctionnant avec des cartouches de 200 grammes de produits alimentaires (sauce, chocolat, purées de légumes ou viande). Elle sera commercialisée à 1 200 euros début 2016. A peu près en même temps que la Foodini, de l'entreprise espagnole Natural Machine, qui espère imposer sa machine design entre le grille-pain et le micro-ondes.
Au-delà de l'usage ludique, on peut imaginer que le concept intéressera la restauration rapide. Demain, votre pizza sera peut-être imprimée en 3D et livrée directement par drone.