Une même base pour tous les bonbons durs

Début de la visite avec la chaîne de fabrication du Noisettor, un "classique" de chez Lutti réalisé avec du sucre et de la praline. Tout commence avec un mélange à base de sucre (de betterave), de sirop de glucose et d'eau. Ce mélange servira de base pour tous les bonbons durs. Les ingrédients sont déversés dans une cuve à 60°C, leur dosage est réalisé par une balance automatique qui ouvre et ferme les vannes lorsque la quantité voulue de produit est obtenue. On obtient un sirop composé à 25% d'eau.
©  Cécile Debise/JDN