Les bonbons acidulés, les préférés des Français

Nous suivons les Arlequins Fizz qui passent dans un tambour pour être enrobés avec du sucre et de l'acide citrique. L'enrobage "huilé", à la cire d'abeille, est réalisé lui pour les bonbons type Crocodiles. Lutti a inventé les bonbons acidulés en 1992 avec l'Arlequin puis les gélifiés acides en 1993. Ces derniers représentent 17% de leurs ventes en France.
©  Cécile Debise/JDN