Un travail en collaboration avec les prestataires

Aujourd'hui Michel et Augustin fabriquent leurs quelques 80 références produits dans huit usines prestataires : sept en France et une au Portugal (où ils confectionnent leurs palmiers, dont la forme allongée nécessitait un appareillage particulier). L'objectif étant de ne rien sacrifier quant à leur promesse initiale d'un produit "clean", réalisé à partir d'ingrédients que l'on peut trouver dans n'importe quelle cuisine, sans additifs ni colorants : une contrainte qui, l'air de rien, complique grandement la fabrication à grande échelle. Plusieurs essais sont ainsi nécessaires pour retrouver la consistance, l'aspect et le goût souhaités.
©  Cécile Debise/JDN