Les plantes qui font vendre à coup sûr La maca, Viagra naturel et péruvien

la maca fait aujourd'hui la fortune des entreprises françaises naturex et
La maca fait aujourd'hui la fortune des entreprises françaises Naturex et Phytéa. © Naturex

"Améliore la libido", "Combat les troubles de l'érection"... Sur Internet, les publicités commerciales pour le maca fleurissent.

Ce tubercule est en effet sensé avoir des vertus aphrodisiaques.

Menacée d'extinction dans les années 1980, cette plante traditionnelle péruvienne connait une renaissance fulgurante.

Principalement exportée au Japon et aux Etats-Unis sous forme de compléments alimentaires, la maca a fait en 2002 l'objet d'une bataille juridique entre deux firmes américaines, qui avaient déposé un brevet sur cette plante, et des petits producteurs péruviens. Ces derniers ont finalement eu gain de cause, mais cela n'a pas empêché les grandes firmes d'investir dans la plante.

Et c'est une entreprise française, Naturex, qui achète la majorité de la maca péruvienne, avant de revendre des extraits à Enzymatic Therapy, une entreprise américaine. Cette dernière affirme vendre pour plus de 200 000 dollars de maca à des détaillants chaque mois.

Une autre firme française, Phytéa, a commandé une étude clinique sur les effets de la maca sur les symptômes de la ménopause. Si les résultats sont positifs, son président Laurent Mallet envisage de commander 25 tonnes de maca l'an prochain, contre à peine 5 tonnes cette année.

Autour du même sujet