Les plantes qui font vendre à coup sûr Le romarin cumule les atouts

la poudre de romarin est utilisée comme anti-oxydant dans l'industrie
La poudre de romarin est utilisée comme anti-oxydant dans l'industrie agro-alimentaire. © Naturex

Le romarin n'est pas seulement un ingrédient pour la ratatouille. Cette plante méditerranéenne est peut-être la future poule aux œufs d'or pour Naturex. 

La société française, un des leaders mondiaux des extraits végétaux, en est persuadée. Elle réalise déjà 7 à 8 millions d'euros de chiffre d'affaires par an avec le romarin, soit près de 10% de ses revenus.

Commercialisée depuis plusieurs années comme ingrédient aromatique pour l'industrie agroalimentaire, le romarin est aussi un puissant anti-oxydant : il préserve l'aspect et le goût des viandes ou des boissons et augmente leur durée de conservation. Une alternative aux ajouts chimiques que les industriels apprécient.  

"Grâce à un récent avis favorable de l'Autorité européenne de sécurité des aliments, le marché va exploser", se réjouit Antoine Dauby, le responsable marketing de Naturex. Il croit déjà de 20% par an".

La firme est quasiment en situation de monopole sur cette plante. Grâce à son implantation au Maroc, elle dispose d'un approvisionnement de bonne qualité et espère maintenant convaincre l'univers des cosmétiques d'utiliser le romarin pour la conservation des shampoings et autres lotions.

Chiffre d'affaires