Le marché du pet-food, les aliments pour chiens et chats, est dominé par Nestlé et Mars Chaque circuit de distribution cultive ses particularités

fido n'est vendu qu'en grande distribution.
Fido n'est vendu qu'en grande distribution. © Purina Petcare

Le business du pet-food s'articule autour de quatre circuits de distribution. Les grandes surfaces alimentaires représentent 57% des ventes en valeur selon Promojardin, une association réunissant fabricants et experts des animaux de compagnie. Le secteur y réalise la moitié des ventes pour les chiens et même 80% pour les chats. Du coup elle ne laisse que 12,7% des ventes aux vétérinaires et 25,1% aux enseignes spécialisées comme celles de jardinage ou de bricolage. Dans ce dernier circuit, les marques grand public côtoient les marques spécialisées et on commence même à y voir apparaître des  marques de distributeurs, comme chez Truffaut par exemple. Le créneau des vétérinaires se concentre lui sur des  produits alimentaires destinés à traiter des problèmes de santé comme le surpoids, des troubles urinaires ou des insuffisances cardiaques entre autres. Certains marques ne sont d'ailleurs référencées que chez ces derniers, comme Hill's (Colgate Palmolive). Dernier circuit enfin, celui des éleveurs auprès desquels sont souvent dépêchés des équipes commerciales dédiées.

MDD