Les plus gros négociants en vin de France Philippine de Rothschild mise tout sur son nom et ses marques

au coeur des vignes du médoc.
Au coeur des vignes du Médoc. © Jean-Marc Foquet

Dans la famille Rothschild, il y a la branche des banquiers et la branche des négociants en vins. Et si l'activité de celle des viticulteurs est moins importante que celle des banquiers, ses résultats sont aussi bons. Philippine de Rothschild, 74 ans et ancienne sociétaire de la Comédie-Française, a hérité et fort bien développé l'entreprise fondée par son père. Aujourd'hui Baron Philippe de Rothschild SA règne à Bordeaux sur certains des meilleurs arpents de la Gironde.

 

Installé à Pauillac, au cœur du Médoc, Philippine de Rothschild a repris l'affaire en 1988. Sur les 160 hectares de vignes que totalisent ses propriétés stars comme Mouton Rothschild ou Clerc Milon, elle produit 700 000 bouteilles en moyenne par an pour un chiffre d'affaires annuel de 25 millions d'euros. Elle commercialise également des vins sous marque dont un incontournable des linéaires : Mouton Cadet, qu'elle écoule à 12 millions de bouteilles par an, dont 75% à l'export. Elle a développé la vente par correspondance avec des marques spécifiques (Mise de la Baronnie) et a mis au jour un Berger Baron exclusivement destiné à la grande distribution. Ce catalogue lui permet d'être le premier exportateur mondial d'AOC. Mais la sphère d'influence de la baronne s'étend également aux vins de cépages. Au total, en 2006, elle a vendu 22 millions de bouteilles de marques et 6 millions en vrac (essentiellement en cubitainers). La société gère également trois vins produits à partir de domaines situés en dehors de la région de Bordeaux: Opus One (Californie), Almaviva (Chili), et au Domaine de Baron'arques (France).

 

Autour du même sujet