Comment les légumes rafraichissent leur image Les légumes anciens remis au goût du jour

les variétés anciennes de tomates connaissent un franc succès.
Les variétés anciennes de tomates connaissent un franc succès. © Prince de Bretagne

Rutabaga, topinambour, panais ou pomme de terre vitelotte... Les légumes anciens font un retour en force dans les rayons. D'abord remis au goût du jour par les restaurateurs, ils sont passés sur le marché de la grande distribution. "Il y a dix ans, cela n'aurait jamais marché", reconnaît Emmanuel Descloux, le directeur marketing de Prince de Bretagne. Depuis 3 ans, la marque commercialise une gamme de neuf légumes anciens, dont le navet boule d'or ou l'oca du Pérou. "Comme dans l'automobile, nous profitons de la mode rétro", justifie-t-il.

Ce sont surtout les anciennes variétés de tomates qui rencontrent un gros succès. Chez Prince de Bretagne, la "cœur de bœuf" voit par exemple ses ventes augmenter de 30% par an depuis cinq ans. San Marzano, Noire de Crimée, Cornue des Andes ou tomate pamplemousse : au total, Prince de Bretagne en a écoulé 10 tonnes l'an dernier. Une goutte d'eau sur ses ventes de tomates (84 000 tonnes par an), mais "la production a été multiplié par 10 en quatre ans", se félicite Emmanuel Descloux.

Autour du même sujet