Une pomme qui ne brunit pas pour lutter contre le gaspillage

a droite, une pomme normale. a gauche, la pomme arctique qui ne s'oxyde pas à
A droite, une pomme normale. A gauche, la pomme arctique qui ne s'oxyde pas à l'air libre. © Arctic® apple

La pomme arctique, en attente d'une autorisation de commercialisation aux Etats-Unis et au Canada, ne brunit pas même une fois coupée, grâce à une modification génétique qui inhibe la production de l'enzyme responsable de l'oxydation. Commercialisée par la société canadienne Okanagan Specialty Fruits, elle répond notamment aux attentes des distributeurs qui veulent développer leurs ventes de fruits prédécoupés et préemballés. Elle doit aussi permettre de réduire le gaspillage : "Beaucoup de pommes présentant un brunissement ou des tâches de couleur sont jetées", explique Neal Carter, le président et fondateur d'Okanagan Specialty Fruits.

Après les Golden et les Granny, les pommes Gala et Fuji version "arctique" sont en préparation. La start-up compte également lancer prochainement des pêches, poires et cerises avec les mêmes propriétés.