Slow lane ou fast lane, le lèche-vitrine à deux vitesses

Clients pressés et flâneurs ont désormais chacun leur voie attitrée. © Meadowhall
Il y a un an, Chloe Nash Lowe, une petite fille de 10 ans, a envoyé une lettre à son centre commercial préféré, le Meadowhall de Sheffield (Royaume-Uni). Sa demande ? Créer un espace pour les "slow shoppers", ces clients qui veulent profiter du lèche-vitrine pour flâner dans les allées. La direction de l'enseigne a alors décidé de créer une double voie : l'une dans laquelle les plus pressés pourront avancer rapidement, la fast lane, et l'autre, la slow lane, où il sera possible de se balader tranquillement sans être bousculé.
Une idée astucieuse et peu coûteuse qui régule les flux de clients et leur permet de se concentrer sur l'essentiel pour les commerçants : leurs achats. Un cadre plus apaisé qui les incite aussi à rester plus longtemps dans les allées du centre commercial.