Comex Galeries Lafayette et BHV Marais : de la marque et du digital

Comex Galeries Lafayette et BHV Marais : de la marque et du digital Un expert transformation et une madame digitale ont fait leur entrée au sein du comité exécutif et font partie d'une équipe renouvelée ces dernières années autour de Nicolas Houzé.

La révolution digitale et la transformation sont en marche. Deux annonces ont été faites concernant le comité exécutif de Galeries Lafayette et BHV Marais. Ont intégré la haute instance : Constance de Polignac, en tant que directrice marketing et digital, et Matthieu Caloni, au poste de directeur de la transformation. Ces forces vives viennent en appui de la stratégie insufflée par Nicolas Houzé -cinquième de sa génération- directeur général depuis mars 2013 et qui à son arrivée avait déjà largement révisé le Comex.

A 43 ans, Constance de Polignac a derrière elle 20 ans d'expérience dans le marketing et l'e-commerce

A 43 ans, Constance de Polignac a derrière elle 20 ans d'expérience dans le marketing et le e-commerce. Cette diplômée de l'EM Lyon a commencé sa carrière chez Biotherm Italie. Elle est également passée par Unilever France ou encore Sephora, d'abord en Pologne puis en tant que directrice marketing clients France. Depuis 2012, elle était directrice digital et marketing de Camaïeu. Au sein de sa nouvelle entreprise depuis août dernier, elle a à charge le développement omnicanal de l'entreprise. C'est-à-dire qu'elle doit s'assurer que tous les canaux de contact et de vente possibles entre l'entreprise et ses clients sont utilisés. Domaine dans lequel Galeries Lafayette a pris du retard. Pour sa part, Matthieu Caloni est arrivé en avril. Ce diplômé de l'Essec de 41 ans a débuté sa carrière en 1998 chez LVMH, où il s'est occupé de Dom Pérignon au Japon. Il a ensuite rallié le BCG en 2006, où il a été nommé principal quatre ans plus tard. En 2014, il a pris le poste de directeur de la stratégie et du développement de Thom Europe.

Lors de ses débuts, Nicolas Houzé avait également déjà initié de nombreux changements. Le DG adjoint ventes et international, le directeur des ressources humaines, la patronne du marketing et le DSI avaient quitté leurs bureaux quelques mois après son arrivée. C'est ainsi que du sang neuf était entré au Comex, comme celui d'Elisabeth Cazorla, directrice des achats prêt-à-porter depuis lors. Celle qui est née en 1962 a aujourd'hui notamment pour mission de repenser l'offre. Diplômée de l'ESCP, elle a rejoint le groupe Kering en 1998 en tant que directeur des achats de France Printemps, avant de passer chez La Redoute au titre de directeur de l'habillement. En 2008, elle a pris la casquette de directeur général de Jacadi et a intégré le comité de direction d'ID Group, sa maison mère.

Guillaume Houzé fait également partie de la promotion 2013. Cette année-là, il est devenu directeur de l'image et de la communication de la branche grands magasins. Le frère cadet de Nicolas est de 1981. Il est titulaire d'une double licence d'économie et d'anglais de l'université de Nanterre et d'un Bachelor of Business Administration de l'Institut supérieur de gestion (ISG). Passionné d'art contemporain, il a notamment œuvré pour la création d'une maison des artistes dans le Marais dont l'ouverture est prévue en 2017. Dans le cadre du plan "Ambition 2020", il travaille à la refonte de l'image des Galeries Lafayette.Puis, en 2014, a lieu une deuxième salve de nominations. Frédérique Chemaly a intégré le groupe en tant que directrice des ressources humaines. Auparavant, cette dernière opérait chez L'Occitane en Provence, qu'elle avait rejoint après Canal + et Sephora. Cette diplômée de Sciences Po planche actuellement sur la question du travail dominical. Olivier Bron fait également partie de l'aventure depuis deux ans. Il a gagné la branche grands magasins, en tant que directeur des réseaux Galeries Lafayette et BHV Marais, de l'international et du planning stratégique. L'homme, né en 1977 et passé par HEC, planche notamment sur l'ouverture du nouveau magasin sur les Champs-Elysées. Auparavant, il était chez Bain & Company.

Toujours dans le cru 2014 : Guillaume Pats, promu directeur des concepts spécialisés (beauté, chaussures, lingerie, maison, Ali-Gourmet). Egalement passé par l'ESCP, il a connu Yves Rocher, avant de rejoindre, en 2010, le groupe Galeries Lafayette, en tant que directeur BU Beauté, puis directeur BU Beauté-Chaussures.

Quelques changements de têtes avaient néanmoins été opérés avant la prise de fonction de Nicolas Houzé. C'est le cas d'Agnès Vigneron, qui est devenue directrice des Galeries Lafayette Haussmann, le vaisseau amiral du groupe, en 2011. Diplômée de l'Institut Commercial de Nancy, elle a effectué toute sa carrière dans cette maison dès 1982. Elle y a notamment été responsable Points de Ventes, en charge des 40 magasins Galeries Lafayette de province. Enfin, Philippe Pedone, qui fut CFO chez Valeo de 1998 à 2012, a pris le poste de directeur administratif et financier en 2012. Ce quarantenaire, diplômé de l'ISC Paris, avait débuté chez KMPG (1995).

Article originel publié sur WanSquare par Olivia Vignaud le 30/12/2016.

Offre découverte : WanSquare gratuit pendant 1 mois

WanSquare, média dédié aux coulisses de l’économie et de la finance, s’adresse à tous ceux qui veulent aller plus loin dans le décryptage de l’actualité économique. Paramétrable en fonction de ses besoins, Wansquare délivre en temps réel des informations exclusives et non-conformistes. Profiter de l’offre.

MAGASINS GALERIES LAFAYETTE / Retail