Rendre le client captif d'une catégorie

produit fille ou garçon, la marque ne vous laisse pas le choix du prix.
Produit fille ou garçon, la marque ne vous laisse pas le choix du prix. © Olivier Dauvers

A ce que l'on peut voir, les supermarchés ne sont guère préoccupés par l'égalité des sexes. Comment expliquer que la boîte surprise Kinder "fille" soit 20% plus chère que celle "garçon" ? "Imaginez la mère de famille expliquant à sa petite fille : Tu sais, ma chérie, je vais te prendre la version garçon parce qu'elle est quand même beaucoup moins chère que la version fille", ironise Olivier Dauvers. Un exemple qui illustre en tout cas comment piéger le client à l'aide d'une segmentation produit.