Au Vieux Campeur, l'anti Décathlon Les nouvelles technologies à reculons

le site internet du vieux campeur est vieillot et mal optimisé pour la vente en
Le site Internet du Vieux Campeur est vieillot et mal optimisé pour la vente en ligne. © Au Vieux Campeur

Il suffit d'aller faire un tour sur le site Internet du Vieux Campeur pour avoir l'impression de revenir dans les années 2000. Pas de menu, un fond vert vieillot, une navigation laborieuse... Il est tout de même possible de passer commande sur le site... mais en envoyant un bon par courrier.

La vente en ligne décline

Jacques-Yves de Rorthays ne s'en cache pas : le développement de la vente par correspondance n'est pas sa priorité. Au contraire, il chercherait plutôt à la freiner. "Les paquets, ça coûte cher et ça prend du temps" râle-t-il. "En plus, les clients nous demandent souvent des articles rares qu'ils ne trouvent pas en magasin et qu'on n'a pas en stock".

Le nouveau site dort dans les placards depuis plusieurs mois

"Les paquets, ça coûte cher et ça prend du temps"

Le PDG assure avoir été démarché par des dizaines de spécialistes pour lui proposer un site de e-commerce, "mais on me demande de réduire le choix", explique-t-il. Inacceptable.

Information prise, un site de vente dort pourtant bien dans les cartons depuis plusieurs années, mais Jacques-Yves de Rorthays ne semble pas pressé de le mettre en ligne. A contrecœur, il devra pourtant s'y résoudre : "L'objectif n'est pas de développer les ventes mais de ne pas apparaître trop ringard auprès des clients", grommèle-t-il. Et il prévient déjà : "les commandes seront limitées à 3 articles maximum par personne".

Autour du même sujet