Bumpeez, le futur carton des cours d'école

Bumpeez Après les toupies Beyblade ou les bracelets Silly Bandz, ces drôles de jetons veulent séduire les 6-9 ans.

 

bumpeez
Les Bumpeez sont vendus 3 euros en sachets de deux. © Dujardin

En cette rentrée 2012, vos enfants ne vont sans doute pas tarder à vous réclamer le dernier jouet à la mode : les Bumpeez. Ces petits jetons illustrés qui s'emboîtent dans un contour en plastique visent les garçons et filles de 6 à 9 ans. Dujardin, qui les distribue en France, les a dénichés sur un salon en Grande-Bretagne, où 2 millions d'exemplaires ont déjà été écoulés en un an.

En plus du phénomène de collection, le Bumpeez se base sur une chasse au trésor géante : parmi les 100 jetons différents se cache un "Bumpeez d'or". "L'enfant qui le découvre peut s'inscrire sur Internet et participer à un tirage au sort pour devenir le héros de son école, explique Bernard Montibert, le directeur de Dujardin. Le gagnant est accompagné jusqu'à son école en limousine, dont le coffre est rempli de Bumpeez à distribuer à ses copains".

240 000 échantillons distribués

Pour s'assurer du bon démarrage des ventes, Dujardin a misé sur les recettes classiques du marketing : une grande campagne télé ("Chaque enfant devrait voir le spot entre 6 et 8 fois", assure Bernard Montibert) et un échantillonnage massif : 120 000 Bumpeez seront insérés dans le Journal de Mickey et 120 000 autres distribués à la sortie des écoles en septembre. Egalement indispensable : un réseau de distribution le plus large possible. Les enfants pourront ainsi trouver les Bumpeez, en sachet de deux à 3 euros, chez les marchands de journaux, dans les magasins de jouets, mais aussi les hypermarchés mais ou la Fnac.

"Le succès d'une collection est imprévisible", avoue toutefois Bernard Montibert. "Fin octobre, on aura déjà une bonne idée du résultat du lancement", assure-t-il. 650 000 jetons ont pour l'instant été mis en place.