Uniqlo face à H&M, Gap et Zara Le rapport qualité/prix pour s'imposer

pour accéder au nouveau magasin parisien, les curieux ont dû patienter.
Pour accéder au nouveau magasin parisien, les curieux ont dû patienter. © Wolly Taing

Des produits pas chers, c'est bien. Des produits de qualité, c'est mieux. C'est justement ce que revendique Uniqlo pour se distinguer de ses petits concurrents. "Au niveau du rapport qualité-prix, nous avons une proposition inédite, insiste Chalotte Bouvier, directrice marketing. Nos prix sont comparables à ceux de H&M, mais le niveau de qualité est incomparable."

C'est avec cet argument que la marque explique son débarquement dans l'Hexagone alors que le secteur est sévèrement bousculé par la crise. Selon l'Institut français de la mode, la consommation de l'habillement en juillet 2009 est en chute de 9% en valeur sur un an. "Nous arrivons au bon moment, affirme paradoxalement Charlotte Bouvier. Le consommateur recherche des produit de qualité et abordables. Il est vigilent et attentif à ce genre de message."

Les plus séduits par cette offre semblent être les hommes, "un terrain peu occupé jusqu'à aujourd'hui", selon Chalotte Bouvier. La gente masculine représente environ 55% de la clientèle de l'enseigne quand les magasins concurrents attirent une clientèle largement féminine.

Ce positionnement a suffi à la marque pour susciter une réelle attente parmi les clients parisiens. Le jour de son ouverture, les curieux patientaient dans de longues files d'attentes avant de pouvoir découvrir ces produits.

Autour du même sujet