Alain Bazot (UFC-Que Choisir) "En plus de l'énergie, l'UFC réfléchit pour 2015 à une offre d'achat groupé dans la santé ou la banque"

Le président de l'association de consommateurs détaille son initiative "gaz moins cher ensemble" et révèle vouloir élargir le concept à d'autres secteurs.

alain bazot 2
Alain Bazot, président de l'association UFC-Que Choisir, détaille son offre d'achat groupé "gaz moins cher ensemble".  © Laurent Hini

En 2015, l'UFC-Que Choisir renouvelle son opération "gaz moins cher ensemble", qui a permis en 2014 à 70 812 souscripteurs de bénéficier d'un tarif 15,5% moins cher que le tarif réglementé, soit 3,5 points de mieux que la meilleure offre du marché. Au-delà du gain en pouvoir d'achat, l'association promet une sécurité juridique aux souscripteurs, ainsi que l'implication de l'association dans le traitement des éventuelles réclamations.

 

JDN. Espérez-vous cette année obtenir un tarif du gaz plus intéressant que celui de l'an dernier pour vos souscripteurs ?

Alain Bazot. L'appel d'offre fixe un seuil minimal de 12% de réduction par rapport au tarif réglementé. Toutefois, ce dernier a été réduit donc le différentiel par rapport à l'offre précédente ne sera pas forcément plus important. Mais il n'y a pas que le prix : notre cahier des charges exclut aussi toutes les clauses abusives, nombreuses dans les contrats classiques. Le fournisseur qui remportera l'appel d'offre s'engage par exemple à assumer tous les problèmes, même si ces derniers sont du fait du distributeur.

 

Justement, Eni et Direct Energie ont refusé de se joindre à l'opération, en expliquant que ces conditions sont contraires à la loi. Que leur répondez-vous ?

C'est un vaste écran de fumée ! Ils font semblant de ne pas comprendre pour éviter de baisser leurs tarifs. Evidemment, nous ne remettons pas en cause les responsabilités respectives de chacun. Si c'est le distributeur qui est en cause, le fournisseur pourra naturellement se retourner contre lui. Mais le consommateur, lui, aura un interlocuteur unique.

 

"La fin du tarif réglementé de l'électricité revient à jeter le consommateur dans la gueule du loup"

L'UFC-Que Choisir est opposé à la fin du tarif règlementé du gaz. Pourquoi ?

Le problème n'est pas tellement dans le gaz, mais nous craignons l'effet domino sur le tarif réglementé de l'électricité. Et là, en revanche, ce serait un danger absolu. Cela revient à jeter le consommateur dans la gueule du loup, car EDF augmenterait automatiquement ses prix à sa guise. Et comme c'est l'unique producteur d'électricité en France, aucune véritable concurrence n'est possible.

 

L'énergie pèse toujours très lourd dans le budget des ménages. Quelle doit-être la priorité du gouvernement dans ce domaine ?

Réduire la dépendance énergétique des ménages est primordial. Aujourd'hui, le système d'aides pour les travaux de rénovation énergétique est un gigantesque gaspillage d'argent public. Les aides ne sont liées à aucun résultat en matière de performance énergétique et chaque professionnel propose l'offre qui l'arrange, en fonction de sa spécialité : isolation, chaudière, etc. Le consommateur se retrouve parfois avec des équipements inutiles ou inadaptés sans avoir la moindre garantie quant à une réduction effective de sa consommation. Il faut tout revoir de fond en combles, en liant les aides à un engagement chiffré de la part du professionnel.

 

"Le système d'aides pour les travaux de rénovation énergétique est un gigantesque gaspillage d'argent public"

A part le gaz, l'UFC-Que Choisir va-t-il proposer de nouvelles offres d'achat groupé ?

Oui, nous travaillons déjà sur plusieurs sujets, notamment dans les domaines de la santé, la banque ou l'assurance. Des secteurs où il n'y a pas de véritable concurrence et où le consommateur est noyé dans une véritable jungle des offres. Au moins une offre de ce type devrait voir le jour en 2015.

 

A propos de l'offre "gaz moins cher ensemble"

Les consommateurs intéressés par la nouvelle offre de l'UFC-Que Choisir peuvent s'inscrire jusqu'au 19 janvier (inclus) sur www.gazmoinscherensemble.fr. L'inscription est gratuite et sans engagement.

Au 7 janvier 2015, 140 000 personnes se sont déjà inscrites et deux fournisseurs (Lampiris, celui retenu l'an passé, et GDF Suez) ont soumis une offre. L'UFC-Que Choisir organisera une enchère inversée pour déterminer l'offre gagnante, qui sera dévoilée le 20 janvier. Le 26 janvier, les inscrits se verront remettre une offre personnalisée sur la base de leur profil de consommation, à laquelle ils seront libres de souscrire ou non.


Pouvoir d'achat