Des composés organiques valorisés

les finlandais tirent profit de la générosité de la nature.
Les Finlandais tirent profit de la générosité de la nature. © Oy Alholmens Kraft

Les Finlandais ont su tirer le meilleur des matières organiques comme les écorces d'arbres, les branchages et la tourbe. En d'autres termes, la biomasse alimente l'usine de combustion la plus grosse au monde : Oy Alholmens Kraft.

Ces composés organiques sont brûlés dans une immense chaudière permettant ainsi de produire un rendement maximal de 240 mégawatts d'électricité. Pour nourrir le fauve, les Finlandais cultivent à côté les matières organiques en plantant des arbres et en utilisant la tourbe naissant de la décomposition de plantes dans les zones humides.

En 2010, le Pays de Galles parle d'ouvrir une usine de combustion de biomasse ayant une productivité maximale de 350 mégawatts. Seul bémol : faire venir les composés organiques du Canada.