La chute de la roupie en Inde : une aubaine pour les touristes

La devise indienne a perdu 13 % depuis janvier 2013. Cette baisse, une des plus fortes en Asie, intervient dans un contexte économique difficile pour l’Inde qui a enregistré en 2012-2013 sa plus faible croissance en 10 ans (autour de 5 %), la faiblesse des exportations et la sortie des capitaux étrangers.

La situation actuelle entraine une méfiance des investisseurs qui tendent à se détourner de la troisième puissance d’Asie au profit des États-Unis. La fuite des capitaux étrangers n’est pas pour rassurer les banques indiennes qui se voient obligées de prendre des mesures de resserrement de la liquidité en réduisant le montants de prêts ou d’emprunts autorisés par les banques.

Quels impacts sur le taux de change ?

"Nous nous concentrons sur la réduction de la volatilité des taux de change, car elle se fait au détriment des perspectives de croissance", a insisté Duvvuri Subbarao, le gouverneur de la banque centrale au cours d'une conférence de presse organisée le 31 juillet 2013.
En effet, les conséquences sur le taux de change pour l’euro et le dollar en particulier sont considérables.

L’Inde devient l’un des pays les moins chers de toute l’Asie

L’euro est actuellement à 86,18 roupies. Il y a six mois, on conseillait aux personnes qui voyageaient en Inde de diviser les prix par 6 pour avoir une idée approximative; aujourd’hui nous recommandons de diviser par 8 et surtout d’en profiter pour faire des achats extrêmement avantageux compte tenu de la situation actuelle.
Si l’inflation est réelle en Inde et notamment en ce qui concerne l’essence, le pouvoir d’achat des touristes ne cesse d’augmenter et rend certaines affaires très intéressantes dans le pays du négoce.
En dépit de certaines restrictions imposées aux banques étrangères concernant les retraits d’argent autorisés par jour, les dépenses quotidiennes des touristes connaissent un vrai bouleversement. Certains en profitent donc pour faire l’acquisition de vestes en cuir pour 3000 roupies (soit 35 euros) ou de sacs en cuir intégral pour 2000 roupies (soit 25 euros). Il en va de même en ce qui concerne la nourriture avec le kilogramme de tomates évalué à 40 roupies soit moins de 50cts d’euros.

Une aubaine pour les touristes

Au-delà de ces considérations factuelles, le coût global du voyage en Inde pour le touriste connait une baisse approximative de 20 % par rapport au semestre dernier.
Voyager en Inde en ce moment est donc très avantageux pour les touristes qui peuvent s’offrir par exemple des chemises sur mesure pour 1000 roupies soit 11 euros et 50 centimes avec le taux de change actuel.
Les voyages exceptionnels en Inde ne sont plus réservés à une clientèle de luxe mais accessibles à de plus petits budgets. Les touristes peuvent désormais s'offrir un voyage au Rajasthan avec des séjours dans les anciens palais de maharajas ou dans les forteresses rajpoutes pour moins de 700 euros la semaine. Il en est de même pour les restaurants et les hôtels spa de l'Inde du Sud où l'on peut bénéficier d'une semaine de soins ayurvédiques à des prix défiant toute concurrence en France.

Autour du même sujet