Gestion d’actifs : les perspectives du marché pour 2014

L’économie internationale est sur la bonne voie et la croissance économique américaine pourrait notamment dépasser les prévisions du marché.

Tour d’horizon des prévisions macroéconomiques mondiales pour 2014

L’économie mondiale est sur la bonne voie, bien partie pour afficher une croissance d’environ 4% au cours de l’année prochaine. On observe le plus fort dynamisme aux Etats-Unis ;  et les risques à court terme d'un ralentissement encore plus marqué de la croissance chinoise se sont estompés. La liquidité reste forte, mais les politiques monétaires divergent, les Etats-Unis mettant progressivement fin à leur politique d’accommodation alors que la zone Euro et le Japon examinent de nouvelles mesures de stimulation envisageables.


Les « market movers » à surveiller 

Trois des principales évolutions prévisibles auxquelles il faudra être attentif l’année prochaine sont liées à des questions de politique. La manière dont la Réserve Fédérale approchera la question de la fin de l’assouplissement quantitatif  sera essentielle, étant donné la vive réaction du marché mondial aux premières évocations de l’éventualité d’un retrait en mai dernier. Nous surveillons également de près les divergences entre les politiques américaine et européenne, dans la mesure où la BCE pourrait devoir assouplir davantage pour faire face aux pressions déflationnistes. Les réformes chinoises constituent un autre point à surveiller, puisque les décideurs politiques cherchent à rééquilibrer la croissance en faveur de la consommation, tout en maintenant un taux de croissance qui leur permette d’atteindre leurs objectifs de croissance à moyen terme. 

Les obligations ayant perdu beaucoup de leur attrait et les actions ayant déjà remonté, où les investisseurs pourront-ils rechercher le rendement l’année prochaine ?

Beaucoup de titres à revenu fixe offrent toujours des opportunités de rendement intéressantes, mais ils nécessitent de s’éloigner du traditionnel portefeuille de référence pour adopter une stratégie davantage focalisée sur le rendement absolu. Au cours des prochaines années, les investisseurs bénéficieront de la capacité à investir sur une base opportuniste à travers les marchés à revenu fixe internationaux. Nous  entrevoyons des opportunités dans les marchés exposés à l'amélioration de la croissance mondiale, ce qui inclut le crédit aux entreprises, les marchés émergents et les secteurs titrisés.

Quelle sera la classe d'actifs (ou le marché unique) qui va créer la surprise en 2014 et pourquoi? Quelle est celle à éviter ?

À notre avis, la surprise la plus prévisible sera probablement la croissance américaine car il nous semble fort probable que les États-Unis dépassent les prévisions du marché. La tendance est déjà positive pour l’économie américaine, comme en témoigne l’amélioration continue des marchés de l’emploi et du logement. Une accélération de la croissance plus rapide que prévue l’année prochaine se traduira par des rendements au mieux anémiques pour les obligations du gouvernement américain.

Etats-Unis / HORIZON