Les seniors et les objets connectés : enjeux et perspectives

Selon une étude menée par le Ministère des Affaires Sociales et du Droit de la Femme sur la silver économie, on compte en France 15 millions de personnes de 60 ans ou plus et en 2030, elles seront 20 millions.

Dans cette perspective le gouvernement a décidé au printemps 2013, de lancer la« silver économie », définie comme le regroupement de « toutes les entreprises agissant pour et avec les personnes âgées, avec la création de services personnalisés, de technologies pour l'autonomie ».

Le boom de la silver économie

Du fait du vieillissement de la population, la demande d’aménagement du domicile et de services liés  au manque d’autonomie et au vieillissement devrait doubler en l’espace d’une vingtaine d’années. L’offre doit donc s’adapter considérablement pour répondre à l’ensemble de cette demande générant ainsi des emplois et une perspective de croissance importante pour l’économie française.
En effet, la silver économie est également un gage de forte croissance et d’emplois pour les années à venir. La Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques estime que cette nouvelle filière débouchera sur 300 000 emplois, d’ici à 2020.
Face à cette transition démographique les entreprises françaises se doivent d’anticiper les changements à venir. Il s’agit d’offrir aux entreprises les moyens de créer et de développer des produits qui faciliteront l’autonomie des personnes âgés de demain. C’est dans cette perspective que les IOT, objets connectés à destination des seniors ont fait leur apparition, rivalisant d’ingéniosité pour aider au mieux les personnes âgées.

Les seniors et les objets connectés (IOT)

Les objets connectés ou IOT représentent les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée 3.0. Rien de sorcier pour une majorité des seniors qui en a déjà entendus parlé. A juste titre, puisque ces derniers sont désormais qualifiés de « geekiors », fusion des termes « geek » et « senior » par les médias.
Piluliers, outils informatiques ou encore fauteuils roulants connectés, une large gamme de produits est proposée aux seniors  tels qu’un bracelet connecté qui permet d'alerter en cas de chute, malaise ou angoisse. Un système d'alerte permet de rendre compte du comportement « suspect » d'une personne âgée telle une absence prolongée ou l’absence d'ouverture de la porte du réfrigérateur. Un pilulier  connecté qui prévient un pharmacien, un médecin, ou un membre de la famille sur la consommation normale ou pas des médicaments. Il existe même une webcam qui permet d'assurer une surveillance visuelle  avec l’autorisation de la personne.
Pour une personne souffrant d’un handicap, un fauteuil connecté  peut être mis à leur disposition pour les aider dans leurs déplacements. Pour cela, il suffit de brancher un téléphone portable ou un ordinateur au système de commande du fauteuil roulant.
Les utilisateurs peuvent ainsi grâce au fauteuil connecté se diriger en toute autonomie, envoyer des e-mails, passer un coup de fil et même envoyer un message d’alerte à leurs proches si besoin.

 De nombreux Hespérides ou hôpitaux, utilisent les objets connectés. Certains ont déjà installés des solutions IOT connectées à une télévision permettent, en plus d’accéder aux chaînes de télévisions classiques, d’écouter la radio, de jouer aux échecs, d’écouter de la musique, de pouvoir communiquer avec son entourage par vidéo-conférence et de téléphoner de manière illimitée. Les résidents souffrent moins de solitude et se sentent également plus proches de leur famille. Pour les personnes à mobilité réduite ou cardiaque, il existe des télécommandes qui contrôlent l’ouverture et la fermeture des volets ou encore de portes, afin d’éviter que les personnes âgées ne se fatigues ou ne se blessent en circulant. Pour éviter les risques la nuit, et circuler en toute sécurité, des chemins lumineux peuvent s’activer grâce à un interrupteur connecté que la personne âgée garde avec elle.
Ainsi, les objets connectés se révèlent une chance, aujourd’hui, pour soulager les familles des malades ou toute autre personne en situation de handicap et leur permet d’une manière générale de conserver dignité et qualité de vie en toute sécurité.
L’avènement des seniors 2.0 est en marche, ils sont nombreux a avoir été initiés par leurs petits enfants et sont plutôt enclin à apprendre. Malheureusement il n’existe pas de pédagogie type qui soit adaptée à la compréhension de l’utilisation des IOT pour les seniors. De fait, certain seniors mal informés ont peur de se lancer et finissent par abandonner.

Quel avenir pour ce nouveau marché ?

Emmanuel Macron, Ministre du Redressement productif et Laurence Rossignol, Ministre déléguée aux Personnes âgées et à l’Autonomie ont fait du développement numérique une priorité pour la croissance et Paris est aujourd’hui le plus grand centre technologique d’Europe après Londres. L'ambition nait alors de faire de la France, l'un des leaders de ce nouveau type d'activité qui pourrait représenter à terme, un facteur d'une nouvelle croissance. Pour cela, il faut se fixer deux objectifs.
  • Le premier : qualifier ces centaines de milliers de personnes qui auront cette vocation d'accompagner les personnes dépendantes et ceci nécessite un effort gigantesque.
  • Le deuxième : Les technologies de silver économie sont balbutiantes, il faut aider à financer les développements, aider à la création de technologies, aider à la création de start-up : soit, permettre la naissance de nouveaux secteurs d'activité.
Il faut faire de la silver économie une priorité nationale. Reste alors à réellement la développer et à la financer de manière à honorer cette nouvelle ambition porteuse d’avenir.

Mobilité / Webcam