La richesse culturelle française : un atout pour attirer les nouveaux touristes chinois

Les touristes chinois – notamment les jeunes et les nouveaux riches – voyagent davantage à l’étranger, davantage en groupe privé voire tout seul. Ils deviennent plus exigeants et apprécient les expériences culturelles approfondies ou sur-mesure. La France a clairement un atout pour les attirer : sa richesse culturelle.

Cette année, le nouvel an chinois tombe le jeudi 19 février. Pendant une semaine de vacances nationales, même si une grande majorité des Chinois restent à la maison en famille pour célébrer la nouvelle année, de plus en plus de Chinois choisissent de voyager. Selon une analyse très récente réalisée par Ctrip, un grand site touristique chinois, durant le nouvel an chinois en 2015, le nombre de touristes chinois voyageant à l’étranger, qui devraient représenter plus de 50 % de tous les touristes chinois, sera plus élevé que celui des années passées. La moitié des touristes chinois choisissent des programmes de voyage « libre », au lieu de suivre des circuits centrés prédéfinis par une agence du tourisme.
D’après l'Office National du Tourisme de Chine, en 2014, le nombre total de Chinois partant en vacances a atteint 109 millions, soit + 11 % par rapport à l’année précédente. Les plus grandes destinations restent la Corée, la Thaïlande, le Japon, les États-Unis, le Vietnam, et  Singapour. Cette croissance continue s’explique notamment par l’enrichissent de la population, la recherche d’un meilleur style de vie, et plus récemment, l’assouplissement des exigences en matière de visa pour les touristes chinois, sans oublier l’appréciation du yuan par rapport aux devises étrangères
Dans cette évolution, de nouvelles tendances apparaissent : les touristes chinois –. notamment les jeunes et les nouveaux riches -, deviennent plus exigeants et apprécient les expériences culturelles approfondies ou sur-mesure, ce qui les conduit à voyager davantage en groupe privé - entre amis, en famille -, voire tout seul. Ils ne se satisfont plus des circuits centrés sur la visite de galeries marchandes, ou des expériences « Dao Ci Yi You » (« je suis venue ici ») : qui impliquent de s’arrêter rapidement à chaque site touristique pour se prendre en photo et se précipiter vers la prochaine destination. Par ailleurs, de nombreux couples chinois – les plus aisés en particulier - choisissent d’organiser leur cérémonie de mariage, ou passent leur lune de miel à l’étranger.
Le mariage du fameux chanteur chinois Jay Chou qui a eu lieu en janvier dernier dans une cathédrale en Grande Bretagne et une ambiance de conte de fées, a fasciné beaucoup de jeunes femmes chinoises…

Encore un potentiel à explorer en France

En 2013, la France a attiré 85 millions de touristes, dont 1,7 million (2 %) de touristes chinois avec une croissance de plus de 23 % en un an, d’après une étude de la Direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services (DGCIS) et de la Banque de France. La France se classe seulement 10ème des destinations préférées des visiteurs chinois. Pourtant, elle bénéficie d’une image très « romantique » - parfois excessive – en Chine : les produits de luxe, le vin, la haute couture, la Tour Eiffel, les Champs-Elysées, les fleurs de lavandes de Provence, la Côte d’Azur… La France reste aux yeux des Chinois un endroit idéal permettant de découvrir le « romantisme » et d’admirer de beaux paysages. L’Hexagone peut donc jouer sur ce cliché positif et sa richesse culturelle pour attirer les nouveaux touristes chinois en proposant davantage de programmes culturels, diversifiés, voire sur-mesure.
Par exemple, des séances de découverte et de dégustation de vin et de gastronomie française, de nouveaux itinéraires de voyage originaux, des séjours privilégiés dans les châteaux, des visites aux thèmes spécifiques,…
En complément, des services d’accompagnement en langue pourraient davantage être proposés, par exemple, faire traduire systématiquement les présentations ou prospectus des sites touristiques en chinois, ce qui n’est pas encore toujours le cas en France. Et puis, assurer un accueil chaleureux et veiller à leur sécurité tout au long du séjour, contribuent à créer un environnement favorable à leur expérience française. Enfin, l’image de la richesse culturelle française pourrait être mieux véhiculée grâce à l’influence des réseaux sociaux chinois comme Wechat qui dispose d’environ 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels, et où presque 80 % des touristes chinois partagent leur expérience de voyage. Un outil puissant à ne pas négliger.

Autour du même sujet