Combien les traducteurs gagnent-ils

La plate-forme linguistique internationale de freelance 2Polyglot a analysé le marché mondial des services de la traduction et a déterminé le prix moyen des revenus des interprètes dans les différents pays.

 Les temps changent, les technologies évoluent, mais contrairement à toutes les prévisions de savants, les machines ne sont pas arrivées à substituer le travail de l'homme. Google Translate au cours de toute son histoire en huit ans, n'a pas pu remplacer, apparemment, un travail tellement routinier de l'homme-interprète, et il est resté le concurrent  principal de moins que des dictionnaires imprimés, malgré son algorithme compliqué d'analyse des textes traduits par des gens dans l’internet et ses plusieurs fonctions suplémentaires. Il y a peu de temps que les MÉDIAS divers écrivaient sur un incident curieux avec la traduction de Google Translate concernant l‘expression «la révolution de la dignité», ce qui montre l’imperfection du système et sa fragilité.

  Par conséquent, la profession de traducteur reste et aujourd'hui d'actualité et probablement va conserver cette position encore les années à venir. Ce n'est pas un secret, que de nos jours les connaissances les plus demandées du domaine de la linguistique et de la philologie sont les connaissances des langues difficilies du point de vue du grammaire (chinois, arabe, japonais) ou ceux, qui ne sont pas très répandues, par exemple, l'hébreu. Par ailleurs, chaque jour dans le monde on publie de plus en plus de matériaux qui exigent la traduction:  l'audio, les vidéos, les articles, les recherches, etc. Mais avec la quantité de matériaux le nombre de spécialistes de la sphère languagière s’augmente aussi, on peut observer la concurrence particulièrement élevée entre les gens qui possédent les langues courantes (anglais, français).

Comment cela a influencé sur le marché des services de la traduction dans le monde?

Selon les données de la compagnie américaine indépendante de recherche “Common Sense Advisory” le marché mondial des services linguistiques se développe assez rapidement. En 2014, uniquement sur les services de linguistes on a dépensé 73 milliards de dollars en comparaison avec 34 milliards de dollars en 2013, où justement les traductions représentent 15% du volume général du marché.

Compte tenu de la tendance générale de la croissance du marché et le développement des technologies en ligne de la traduction, ce n'est pas difficile de déterminer que l’augmentation de demandes des services linguistiques, va continuer et selon les données préliminaires représentera environ 10% selon les résultats de 2015. Davantage l'agence de recherche lui-même prédit l’augmentation du nombre de specialistes de la traduction jusq’au 42% en 2020, qui en 2014 constituait plus de 1.5 millions de personnes.

Les salaires des traducteurs dans le monde

Le revenu d'un interprète statistiquement moyen dépend de quelques facteurs:

●      c’est un spécialiste qui travaille dans l'état d'une compagnie quelconque ou un freelancer, qui cherchent les ordres sur une plate-forme de freelance.

●      effectue-t-il la traduction écrite ou l'interprétation simultanée.

●      du succès de l'entreprise (pour un interprète de l'état).

●      du volume du travail.

●      de la complexité et de l’abondancede de la langue.

●      du pays de l’activité.


Il faut souligner que, dans beaucoup de cas, les revenus des traducteurs qui travaillent selon les conditions du freelance, peuvent dépasser le salaire de leurs collaborateurs salariés en raison de l'absence de limites de gains par un tarif de paiementet indiqué et du pays des activités. Un freelancer lui-même peut choisir son commande avec n'importe quel prix accessible et le pays du client, ce qui permet d’augmenter considérablement les revenus du travail accompli. En outre, le volume du travail accompli se limite seulement d’après le temps libre d'un spécialiste. Mais le travail dans l'état de la compagnie prestigieuse avec un salaire élevé dans les pays comme les Etats-Unis, le Canada et l'Allemagne garantit à un traducteur le salaire stable et haut sans nécessité de rechercher tout le temps les commandes. Mais, malheureusement, се n’est pas tout spécialiste même très compétent, qui réussit à étre embaucher dans les compagnies pareilles à l’étranger, heureusement qu’on ait un autre choix.

Google / Revenus