Smart City : de la ville d’hier à la ville connectée

Depuis quelques années, les villes doivent faire face à de nouveaux défis : respect de l’environnement, optimisations budgétaires ou encore évolutions des modes de vie. Face à ces enjeux, les collectivités sont à la recherche de solutions permettant d’améliorer l’expérience des citoyens tout en optimisant leur fonctionnement. C’est l’avènement des Smart Cities, des villes intelligentes qui utilisent les TIC pour améliorer la qualité des services urbains au quotidien.

Ville de demain pour citoyen d’aujourd’hui

Les objets connectés sont omniprésents dans notre société. A travers leurs smartphones notamment, les Français sont connectés tout au long de la journée. En devenant « smart », les villes cherchent à s’ancrer dans cette réalité pour bénéficier d’une image cohérente avec les attentes du public, celle d’une ville en phase avec son époque.

L’arrivée à l’âge adulte de la première génération de citoyens « digital native » impose cette mutation aux collectivités. 100% connectée, la « Génération Y » souhaite vivre dans une ville à son image, moderne et dynamique. Pour y parvenir, les métropoles, en perpétuelle compétition les unes face aux autres, courent après l’appellation de « Smart City ». La French Tech, via son label dédié, adoube ainsi régulièrement les villes les plus entreprenantes en la matière, les transformant en véritables exemples à suivre.

Par ailleurs, en devenant « smart », les collectivités améliorent substantiellement l’expérience de vie de leurs concitoyens. Prenons l’exemple des containers connectés. Ces derniers, en diminuant le nombre et la fréquence des passages des camions-poubelle, contribuent à augmenter le confort des habitants en limitant les nuisances sonores et les encombrements sur la voie publique. Le mobilier urbain, lorsqu’il est agrémenté d’innovations technologiques, participe aussi à améliorer le confort des citadins. Autant de bénéfices concrets offerts aux citoyens avec des investissements limités.

Optimiser le fonctionnement des collectivités

Les villes, qui opèrent cette mutation avec plus ou moins de témérité, sont pourtant dans une logique de rationalisation économique. En effet, un des enjeux principaux des villes d’aujourd’hui est de générer de plus en plus d’économies dans leur fonctionnement. Fort heureusement, le concept de ville intelligente induit de lui-même une optimisation des ressources financières. Les dépenses publiques étant scrutées, les métropoles placent leurs deniers dans des projets simples qui leur garantiront un retour sur investissement rapide. Cette approche, avec un intérêt économique marqué, ouvre paradoxalement la voie à la mise en place de solutions jusque là inédites. Au delà de l’aspect futuriste des projets, il est surtout demandé aux projets de participer à la diminution des coûts d’exploitation de façon significative.

L’avènement des Smart Cities permet également d’optimiser le  fonctionnement des villes. Les administrations souhaitent bénéficier elles aussi des progrès offerts par les innovations technologiques. Gain de temps, de productivité, source d’économie d’échelle, la ville intelligente promet des perspectives réjouissantes aux municipalités. Parmi elles, la simplifications du traitement des données relatives aux citoyens. Le « Saint Graal » ? La création d’un guichet citoyen unique, service qui permettrait aux citoyens d’effectuer toutes leurs démarches avec un seul et même identifiant. Un accès simplifié à tous les services de mairie pour les citadins, un gain de productivité pour le personnel administratif.

Pour que tous ces projets puissent voir le jour, les Mairies sont de plus en plus demandeuses de solutions adaptées aux problématiques qu’elles rencontrent spécifiquement. Dès lors, les démarches de co-création entre mairies et entreprises privées, qu’il s’agisse de start-up ou de grands comptes, se multiplient, offrant à la région une chance de dynamiser son tissus économique local.

Un tournant à prendre

Qu’il soit question d’image, d’économie d’échelle ou de mise en valeur du patrimoine public, devenir une « Smart city » présente donc de nombreux avantages pour une municipalité. Jusqu’à présent, pour amorcer cette mutation, les communautés urbaines choisissaient des applications simples et concrètes pour obtenir une première expérience de la ville connectée. Ces prémices ont permis d’établir le réel retour sur investissement offert par les premières solutions mises en place. Aujourd’hui, les décisionnaires se trouvent à un carrefour entre expérimentation et déploiement d’envergure. La technologie et les solutions étant disponibles, il ne manque plus que la volonté des collectivités pour les mettre en place !

IoT