Digitaliser le parcours du patient pour des soins de qualité

Le challenge principal auquel sont confrontés les hôpitaux français réside dans la mise à disposition d’un parcours de soins fluide et de qualité, tout en diminuant les dépenses des établissements.

Réglementations, compétition inter-établissements, déserts médicaux, mobilité des personnels, déficits chroniques, amélioration des soins… Les hôpitaux français sont confrontés à de nombreux défis. Or la majorité des établissements de santé sont actuellement déficitaires. Une partie de la solution réside dans l’optimisation du parcours de soins. L’autre consiste, en complément, à proposer des services de confort pouvant générer des revenus et créer du lien médico-social. Aujourd’hui, de nombreuses technologies sont disponibles pour permettre d’améliorer la prise en charge médicale et la qualité du séjour quelle que soit sa durée.

Fluidifier le parcours du patient

Une première façon de réduire les dépenses en milieu hospitalier est de fluidifier le parcours du patient, en facilitant son accès aux soins par la prise de rendez-vous simplifiée ainsi que son accueil interactif. Aujourd’hui, les établissements qui le souhaitent ont la possibilité de mettre en place un portail internet qui permet à l’usager de prendre rendez-vous de chez lui et de préparer son séjour. Celui-ci peut ensuite imprimer un billet d’accès, sorte de « boarding pass », avec un QR code qui, présenté à une borne d’accueil, permettra à la fois son orientation et la notification de sa présence aux équipes hospitalières en charge de son accueil. De nos jours, la majorité des prises de rendez-vous se fait par téléphone mais les hôpitaux n’ont pas les ressources d’un centre d’appels et les demandes liées à l’activité ambulatoire sont croissantes. Ils peuvent néanmoins se doter d’une plateforme d’accueil téléphonique virtuelle, qui oriente le patient vers le service souhaité en fonction de choix prédéfinis.

L’accueil des patients est également un défi majeur pour les établissements de soins. Chaque jour, des dizaines de personnes se retrouvent sur un même créneau horaire pour être pris en charge avec  des attentes parfois très longues. Une nouvelle fois, la technologie peut aider : les établissements vont désormais fluidifier l’accueil des patients en les orientant avec des bornes d’accueil tactiles qui les informent et les guident vers le service souhaité. Grâce à cette interface numérique qui assure l’essentiel de l’accueil, le personnel soignant est informé en temps réel de l’évolution de la liste d’attente et l’organisation du service peut être adaptée en temps réel pour pallier à des pics d’affluence. Ces mêmes bornes couplées à la GAM de l’établissement sont en capacité de gérer les encaissements auprès du patient et ainsi soulager le personnel des relances de paiement.  

Fluidifier le parcours du patient passe aussi par la simplification du travail administratif du personnel soignant, notamment en ce qui concerne les comptes rendus de consultation. La production de documents à fournir à chaque patient est exponentielle pour des personnels de plus en plus sollicités. Auparavant, une assistante récupérait les comptes rendus des médecins issus de médias allant de la cassette audio au dictaphone numérique. Une retranscription manuelle devait s’opérer pour les retranscrire en compte rendus patients. Désormais, tout le back office administratif lié aux examens (radio, IRM, laboratoire…) est facilité par la dictée numérique et la reconnaissance vocale. Le compte-rendu vocal est automatiquement retranscrit et envoyé sur le poste de travail de l’assistante qui gagne donc un temps précieux. Le patient peut alors quitter l’établissement plus rapidement avec un dossier complet.

Faciliter la collaboration et la mobilité du personnel soignant  

L’hôpital numérique puis l’hôpital connecté ont été précurseurs de nouveaux usages liés à la mobilité et à la collaboration, le « Projet Médical Partagé » porté par les nouveaux GHT va accélérer cette tendance. L’expérience montre qu’il faut partager les compétences pour améliorer la qualité des soins. Désormais, des solutions permettent aux soignants de maintenir le lien avec leur patient même à distance mais également avec des confrères dans le cas de partage d’expérience, via la voix, le chat, la visioconférence ou encore de partager des documents en toute sécurité.

Permettre aux établissements de santé de générer des revenus supplémentaires

Les nouvelles technologies ont également ouvert la voie à des offres destinées à améliorer le confort du séjour et apporter aux hôpitaux des sources de revenus complémentaires en matière de services « d’hôtellerie » et d’information. L’idée étant de permettre au patient de retrouver ses habitudes « BOX » du domicile. Ces services complémentaires sont proposés au travers de la télévision installée dans la chambre avec la TNT, avec des offres comme la VOD, livres audio, titres de presse ou commande de plateaux repas. Pour les patients qui effectuent des séjours prolongés, des solutions de messagerie ou de communication vocale ou vidéo leur permettent d’échanger plus facilement avec leurs proches. Plus futuriste, un équipement mobile commandé à distance par le patient évoluant à son domicile permet de restituer l’ambiance de la maison et ainsi contribuer à améliorer le moral du patient.

Depuis quelques années, la transformation digitale s’est imposée aux entreprises et influe aujourd’hui sur un grand nombre de secteurs où l’activité est désormais pilotée par le digital. Les établissements de santé sont à tel point sollicités que les ressources financières et humaines ne sont plus suffisantes pour délivrer un service de qualité. Ainsi, les technologies du numérique sont une solution pour relever les défis de l’hôpital de demain.

E-Santé