Après les fintech… les proptech ?

Connaissez-vous le proptech ? Encore inconnu il y a deux ans, il s’agit d’un nouveau buzzword en vogue. Né de l’association des mots property et technology, il désigne les sociétés technologiques de l'immobilier.

L’apparition des PropTech bouleverse le secteur immobilier

Les proptech étaient dans toutes les bouches lors du Mipim 2017, le salon de l'immobilier d'entreprise, réunissant chaque année à Cannes les acteurs globaux du real estate. La proptech arrive et révolutionne le secteur immobilier. L’utilisation de nouvelles technologies dans les processus immobiliers apporte une nouvelle donne positive, puisque le secteur était traditionnellement habitué aux pratiques analogues incluant beaucoup de processus effectués manuellement. Il y a désormais une réelle envie des acteurs évoluant dans le secteur immobilier d’optimiser les opérations en termes de temps et de coûts. De plus en plus de start-up immobilières sont décidées à bouleverser le marché grâce à leurs innovations. Le spécialiste en audit et conseil KPMG prévoit une tendance croissante et estime un montant de 20 milliards de dollars d’investissements annuels dès 2020 (6 fois plus qu’en 2016).

La maison connectée est juste un exemple et un début. Voici d’autres innovations ayant marqué ces derniers mois :
  • Crowdinvesting pour l'immobilier : l'investissement dans l'immobilier se fait facilement via une plate-forme en ligne
  • Facility Management: gestion intégrale, depuis le contrôle de la température, des taux d'occupation ou de l'éclairage
  • Indoor Mapping: logiciel de visualisation pour les visites virtuelles à travers un bâtiment (par exemple via la réalité virtuelle)
  • Findings Manager : interprétation intelligente et automatisée du contenu de contrat à l’intérieur d’une dataroom dans le cadre d’une due diligence
Savoir adapter son offre en fonction : un challenge pour les acteurs du marché

Face aux changements, que ce soit dans le cadre de l’adoption de nouvelles technologies ou bien de façon plus générale face aux aléas de la vie, les comportements de chaque individu divergent. Il nŽest pas rare qu’en raison de processus psychologiques, la reconfiguration de l’organisation du travail, la réinvention des tâches, la création de nouveaux rôles effraient et conduisent alors au refus de la technologie innovante dans l’organisation. Il en va pourtant de sa survie, puisque rester compétitif est un défi majeur pour les petites structures comme pour les grandes entités.
Afin de faire face à l’arrivée massive du PropTech dans le secteur immobilier, il est capital de rester proche de son marché pour connaître les tendances et innovations, d’échanger avec clients, prospects et nouveaux arrivants, lors de salons par exemple, mais également d’encourager en interne la culture d’innovation.

Innovation / KPMG