Société foncière lyonnaise : 130 ans de cotation à la bourse de Paris

Une action au porteur de la Société foncière lyonnaise (1973). © SFL

Si le Crédit Lyonnais a disparu des écrans des salles de marchés, sa petite sœur, la Société foncière lyonnaise (SFL) lui a survécu. En 1879, la banque joue la carte "immobilière" d'un Paris en plein mutation. Elle met 50 millions sur la table et introduit immédiatement la SFL en bourse. Les guerres mondiales affectent sa rentabilité et le Lyonnais se désengage progressivement, mais la SFL se relève et augmente plusieurs fois son capital. Depuis les années 2000 la SFL se consacre à l'immobilier de bureau et se déleste de son patrimoine d'habitation.