Labuan, à la pointe des règles internationales

Labuan pratique aussi le secret bancaire. © Fernando Nunes / Flickr

Voilà un paradis fiscal qui a une date de naissance : 6 novembre 1989. Depuis ce jour, les sociétés commerciales implantées à Labuan, petite île au large de la Malaisie, paie un impôt forfaitaire de 3% sur leurs revenus. Une situation voulue par le gouvernement malaisien qui veut faire de son territoire fédéral un centre financier de dimension mondiale puisqu'il ne dispose d'aucunes ressources propre.

Warren de Rajewicz précise même que Labuan est soucieux de sa compétitivité de paradis fiscal et est très réactif à l'évolution des règles internationales pour garder un coup d'avance. Ce qui fait de Labuan un paradis fiscal très bien adapté pour le commerce avec la Chine et l'Inde.