Google : une dérogation pour ne pas devenir Sicav ?

Le moteur de recherche aurait-il trop de trésorerie ? Cela peut paraître paradoxal, mais avec plus de 14 milliards de dollars de capitaux, dont 4 milliards de dollars en cash, Google pourrait se retrouver dans la catégorie des "mutual funds" (Sicav). Il disposerait en effet d'une trésorerie représentant plus de 40 % des actifs. Ce qui aurait pour conséquence de soumettre la firme à un contrôle beaucoup plus étroit de la part de la Securities Exchange Commission (SEC). Concrètement, elle ne pourrait plus gérer ses actifs comme elle l'entend pour réinvestir en technologie ou en croissance externe. La société aurait demandé une dérogation à la SEC. Celle-ci avait déjà accordé une telle dérogation à Microsoft, en 1988.

Google / Moteur de recherche