L'Etat actionnaire en 2009 Ses investissements de l'année

2009 a signé le retour de l'interventionnisme de l'Etat dans l'économie. Et à ce titre, il s'est investi plus que jamais comme actionnaire. Outre ses bras armés traditionnels que sont l'APE (Agence des participations de l'Etat) et la Caisse des Dépôts, finalement assez discrètes, l'Etat s'est surtout appuyé sur un nouveau venu, le fonds stratégique d'investissements (FSI). L'Etat l'a créé pour, dit-il, investir dans des entreprises dont les projets de croissance sont porteurs de compétitivité pour le pays. Doté de 20 milliards d'euros, il investit dans des entreprises depuis janvier 2009 sans chercher à prendre le contrôle.

 

Les 10 plus grosses participations du FSI
EntrepriseParticipation
Source : FSI
Saur38%
STX France (ex Chantiers de l'Atlantique)33,3%
Eutelsat26,12%
TDF23,8%
Seché Environnement20%
Eiffage19,28%
Soprol18,8%
Assystem14,55%
France Telecom13,67%
Aéroports de Paris8%

En un an, le "fonds souverain français", détenu à 51% par la Caisse des Dépôts et à 49% par l'Etat via l'APE, a dépensé 1,4 milliard d'euros : 800 millions d'euros directement dans des entreprises (Valeo, Technip, Nexans...) et 600 millions d'euros par l'intermédiaire de fonds d'investissement comme le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA), InnoBio, le fonds spécialisé dans les biotechnologies, le fonds pour les PME en difficultés ou le fonds de la filière bois.

Le FSI était doté au départ de 14 milliards de participations. (13,5% de France Télécom, 8% d'Aéroports de Paris et 33,34 % du capital de STX France) et de 6 milliards en numéraire. Enfin Il a bénéficié d'un calendrier favorable puisque ses apports et ses premiers investissements ont pu bénéficier du rebond des marchés boursiers l'an passé. La plus-value atteindrait déjà entre 500 et 700 millions d'euros. Au total, l'Etat est désormais actionnaire directement ou indirectement d'un tiers des entreprises du Cac 40...

Etat actionnaire / Caisse des dépôts