François Pérol (Président de BPCE) "Nous ne souhaitons pas être un acteur industriel de l'immobilier"

françois pérol.
François Pérol. © JDN / Cécile Debise

Vous avez décidé que l'immobilier ne faisait plus partie des métiers stratégiques du groupe. Pourquoi ?

François Pérol. Nous sommes une banque. Une banque qui recueille l'épargne de ses clients, qui doit la faire fructifier et la réinjecter dans le développement économique, sous forme de crédits. C'est cela notre métier. Notre projet, c'est de faire tous les métiers de la banque, mais rien que les métiers de la banque, en nous recentrant sur nos métiers cœurs. De fait, nous sommes un acteur majeur du financement de l'immobilier. Près d'un quart des prêts immobiliers passe par les enseignes du groupe. Nous finançons également les professionnels de l'immobilier. En revanche, ce que nous ne souhaitons plus être, c'est un acteur industriel de ce secteur. Nous ne souhaitons donc être ni un promoteur, ni un gestionnaire de biens, ni un agent immobilier. C'est pourquoi nous avons placé l'immobilier parmi nos participations financières. Ce qui ne veut pas dire nécessairement que nous allons vendre ces dernières. Nous les valoriserons comme tout actionnaire le ferait. Soit en les conservant, soit en les cédant si un investisseur financier ou un industriel nous faisait une proposition intéressante du point de vue de la valorisation de l'actif.

 

"Nous avons déjà des propositions de rachats"

Vous avez déjà reçu des offres ?

FP. Bien sûr, nous avons déjà des propositions. Il faut les affiner, se donner le temps nécessaire. Comme tout actionnaire, nous ne sommes pas là pour l'éternité. Si des propositions intéressantes nous parvenaient, nous serions prêts à les examiner.

 

Vous avez fixé une date de sortie maximale ?

FP. Non. Nous devons optimiser l'intérêt de nos actionnaires.

 

Un article du Canard Enchaîné avance que la banque Rothschild aurait déjà été mandatée pour ces cessions. Est-ce le cas ?

FP. C'est inexact. Nous travaillons avec plusieurs conseils. Rothschild n'a aucune exclusivité chez BPCE !

Grands patrons / Banques Populaires