Les meilleurs extraits de "Warren Buffett. L'effet boule de neige" "L'intensité est le prix de l'excellence"

warren buffet, lors d'une conférence.
Warren Buffet, lors d'une conférence. © Dong Li

Au fil du temps, Warren Buffett ne se contente plus d'acheter des actions d'entreprises. Il a désormais beaucoup trop de liquidités pour cela. Il s'empare alors d'entreprises entières. Mais le milliardaire a beau être la tête d'un conglomérat, il n'est ni un chef d'entreprise, ni un manager. Sa passion reste l'investissement et il préfère laisser la gestion de ses sociétés à des entrepreneurs. Cet extrait montre le genre d'homme avec qui il aime travailler, comme Ben Rosner, patron de magasins.

 

« Buffett avait besoin d'un manager, mais Rosner lui dit qu'il ne resterait que jusqu'à la fin de l'année puis qu'il remettrait l'entreprise aux mains des nouveaux propriétaires. Cependant, fort heureusement, Buffett pouvait voir que, tout comme l'entreprise ne pouvait continuer sans Rosner, Rosner ne pouvait continuer sans son entreprise.

"Il l'aimait trop pour la quitter. Il gardait dans ses WC un double des livres de comptes des magasins afin de pouvoir les feuilleter lorsqu'il était assis sur la cuvette. Il avait un concurrent, Milton Petrie de Petrie Stores. Un jour, Ben se rendit à une grande soirée qui se tenait au Waldorf. Il y rencontra Petrie et se mirent immédiatement à parler affaires. Ben lui demandait : "combien paies-tu tes ampoules ? Quel prix indiques-tu ?..." Il ne pouvait parler de rien d'autre. Finalement, il demanda à Petrie : "Combien paies-tu le papier toilettes ?" L'autre lui dit un prix. Ben achetait le sien un peu moins cher et il savait que chacun cherche à avoir non pas un peu moins cher, mais le bon prix. Petrie lui dit : "c'est le meilleur prix que je puisse obtenir." Ben répondit : "excuse-moi." Et il se leva, quitta la soirée, se rendit dans son entrepôt à Long Island, et se mit à déchirer les cartons de papier toilettes et à compter les feuilles parce qu'il était méfiant. Il savait que Petrie ne pouvait payer trop, sur un tel écart, et par conséquent qu'il devait être lui-même arnaqué sur le papier toilette."

Il se mit à déchirer les cartons de papier toilettes et à compter les feuilles parce qu'il était méfiant.

"Les vendeurs disaient qu'il y avait 500 feuilles par rouleau. C'était faux. Il se rendit compte qu'on l'arnaquait sur le papier toilette."

Buffett savait qu'il voulait faire du business avec le genre d'homme prêt à quitter une soirée mondaine pour compter des feuilles de papier toilette ; un homme qui pourrait arnaquer le type en face de lui mais jamais son propre associé. Il conclut un accord avec Rosner pour six millions de dollars. Pour s'assurer que Rosner resterait dans le poste après l'achat de sa société, il flatta Rosner, s'assura qu'il avait les chiffres pour évaluer sa performance, et pour le reste, le laissa libre maître à bord.

Buffett se sentait en union avec tous les Ben Rosner du monde, il voyait dans leur implacabilité l'esprit de réussite. Il en avait assez des entreprises à problèmes comme Hochschild-Kohn et recherchait d'autres Ben Rosner, des gens qui avait construit d'excellentes sociétés qu'il pouvait racheter. Lui et Rosner partageaient une même obsession. Comme Buffett aimait le répéter : "l'intensité est le prix de l'excellence." »

Devenir riche / Hommes les plus riches