Immobilier : les grandes villes où les prix devraient baisser d'ici fin 2015

Le prix de la pierre est censé reculer dans 20 des 30 communes françaises qui comptent le plus d'habitants d'ici décembre. Découvrez lesquelles.

Le couperet est tombé il y a quelques semaines : au premier trimestre 2015, les prix immobiliers dans l'ancien ont remonté sur trois mois, ce qui ne s'était pas produit depuis fin 2011. Cette inversion de la courbe est-elle irrémédiable ? Ou bien les acheteurs potentiels peuvent-ils nourrir l'espoir d'une nouvelle baisse du prix de la pierre dans les prochains mois ? La réponse dans les 30 plus grandes villes de France, grâce aux données de MeilleursAgents.

L'idée n'est pas de prédire, à la manière d'une cartomancienne, les hausses ou les baisses de prix immobilier à venir mais d'indiquer des fourchettes d'évolution à six mois.

Sur quoi se basent les présentes anticipations ? Sur le rapport de force entre l'offre, les vendeurs de biens immobiliers, et la demande, les acheteurs potentiels, mesuré par l'indicateur de tension immobilière (ITI) mis au point par le courtier MeilleursAgents. Alors, à quoi s'attendre ?

L'évolution du prix de l'immobilier dans les 30 plus grandes villes de France d'ici fin 2015

(Cliquez sur la légende pour masquer les éléments)

En juin 2015, les 30 villes de l'Hexagone qui comptent le plus d'habitants affichent un ITI moyen de 0,8, ce qui correspond à une baisse comprise entre 3 à 5% d'ici à décembre 2015. Un chiffre non négligeable, certes, mais limité, grâce au niveau historiquement bas des taux des prêts immobiliers, à 2,01% en moyenne en mai 2015, d'après Crédit Logement/CSA.

D'ici décembre, le prix du m² devrait reculer de 3 à 5% en moyenne dans les 30 plus grandes villes de France

Dans le détail, 4 métropoles affichent un indicateur de tension inférieur à 0,5 en juin 2015. Elles devraient accuser une chute de plus de 5% du prix de la pierre d'ici décembre. Il s'agit de Brest (Finistère), Nîmes (Gard), Perpignan (Pyrénées-Orientales) et Saint-Etienne (Loire). Dans ces agglomérations, on ne recense pas plus de 0,4 futur acquéreur pour 1 vendeur début juin. C'est bien trop peu pour permettre aux propriétaires désireux de céder leurs biens de mettre les acheteurs potentiels en concurrence les uns avec les autres.

16 communes ont, elles, un ITI compris entre 0,5 et 0,9, équivalent à une diminution de 3 à 5% du prix de la pierre à 6 mois, selon MeilleursAgents.

Enfin, les 10 villes restantes, dont l'ITI est supérieur à 0,9, peuvent s'attendre de leur côté à une évolution des prix allant de 3% de baisse à 3% de hausse.

Au total, le prix de la pierre devrait donc reculer dans au moins 20 des 30 plus grandes villes de France. Les voici.

Les 20 grandes villes où les prix baisseront d'ici fin 2015, selon l'indicateur de tension immobilière
Ville Département ITI juin 2015 Evolution attendue du prix de l'immobilier Prix au 1er juin Estimation au 1er décembre
Brest Finistère 0,4 Plus de 5% de baisse 1 290€ Moins de 1 226 €
Nîmes Gard 0,4 Plus de 5% de baisse 1 715€ Moins de 1 629 €
Perpignan Pyrénées-Orientales 0,4 Plus de 5% de baisse 1 495€ Moins de 1 420 €
Saint-Étienne Loire 0,4 Plus de 5% de baisse 1 110€ Moins de 1 055 €
Le Havre Seine-Maritime 0,5 De 3 à 5% de baisse 1 637€ Entre 1 555 € et 1 588 €
Limoges Haute-Vienne 0,5 De 3 à 5% de baisse 1 212€ Entre 1 151 € et 1 176 €
Amiens Somme 0,6 De 3 à 5% de baisse 1 930€ Entre 1 834 € et 1 872 €
Dijon Côte-d'Or 0,6 De 3 à 5% de baisse 2 041€ Entre 1 939 € et 1 980 €
Le Mans Sarthe 0,6 De 3 à 5% de baisse 1 378€ Entre 1 309 € et 1 337 €
Marseille Bouches-du-Rhône 0,6 De 3 à 5% de baisse 2 445€ Entre 2 323 € et 2 372 €
Metz Moselle 0,6 De 3 à 5% de baisse 1 801€ Entre 1 711 € et 1 747 €
Reims Marne 0,6 De 3 à 5% de baisse 2 024€ Entre 1 923 € et 1 963 €
Toulon Var 0,6 De 3 à 5% de baisse 2 386€ Entre 2 267 € et 2 314 €
Grenoble Isère 0,8 De 3 à 5% de baisse 2 212€ Entre 2 101 € et 2 146 €
Tours Indre-et-Loire 0,8 De 3 à 5% de baisse 2 214€ Entre 2 103 € et 2 148 €
Villeurbanne Métropole de Lyon 0,8 De 3 à 5% de baisse 2 603€ Entre 2 473 € et 2 525 €
Angers Maine-et-Loire 0,9 De 3 à 5% de baisse 1 826€ Entre 1 735 € et 1 771 €
Lille Nord 0,9 De 3 à 5% de baisse 2 504€ Entre 2 379 € et 2 429 €
Nice Alpes-Maritimes 0,9 De 3 à 5% de baisse 3 759€ Entre 3 571 € et 3 646 €
Strasbourg Bas-Rhin 0,9 De 3 à 5% de baisse 2 550€ Entre 2 423 € et 2 474 €

Les 10 métropoles dont l'ITI est supérieur ou égal à 1 et inférieur à 2, et donc où le prix de la pierre devrait varier entre -3% et +3% d'ici fin 2015 sont, par ordre alphabétique : Aix-en-Provence (1 acheteur pour 1 vendeur) Bordeaux (1,2), Boulogne-Billancourt (1), Clermont-Ferrand (1), Lyon (1,3), Montpellier (1), Nantes (1,5), Paris (1,2), Rennes (1) et Toulouse (1).

Autour du même sujet