7e ex aequo : Rennes

La part d'un loyer pèse pour 31% du revenu des ménages rennais contre 36% pour le remboursement d'un prêt immobilier (hors impôts et charges). La location d'une résidence principale s'impose donc comme un choix moins budgétivore que l'acquisition.
©  clementperrot Fotolia