Penser au jour où la maison sera habitée

Il ne faut pas négliger l'aspect du terrain pour son entretien futur. © Lulu Berlu
Le choix de la superficie du terrain à bâtir dépend évidemment de la taille de la maison désirée et de son budget. Les terrains en ville ont en général une superficie comprise entre 300 et 500 mètres carrés quand ceux hors-agglomération peuvent être bien plus vastes. Un grand terrain permettra d’être éloigné de ses voisins et laissera suffisamment de place à une grande maison, voire un jardin. Il entrainera, en revanche, plus de frais d’entretien.
De la même façon, il ne faut pas négliger l’aspect du terrain. Un terrain proche du carré et plat sera plus simple à aménager que des terrains pentus, en cuvette ou dont le plan est en L.