Nantes : de 3% de baisse à 3% de hausse des prix

A Nantes, on recense 1,6 acheteur immobilier pour un vendeur au 1er février.
Parmi les 20 plus grandes villes de l'Hexagone, Nantes est celle dans laquelle la tension immobilière est la plus élevée. On y dénombre en effet 1,6 acheteur pour un vendeur. Ce n'est toutefois pas suffisant pour permettre au site MeilleursAgents, qui a procédé à la mesure, de formuler des prévisions haussières. Les prix immobiliers à Nantes devraient donc, d'après lui, osciller entre -3% et +3% d'ici août prochain.
  • Prix au 1er février 2016 : 2 561 €
  • Estimation au 1er août 2016 : entre 2 484 et 2 638 €