Loyer de bureau : Londres, ville la plus chère, et plutôt deux fois qu'une

La capitale anglaise arrive une nouvelle fois en tête du classement des métropoles où le coût d'occupation d'un bureau est le plus élevé.

Côté immobilier, Londres n'est décidemment pas ce qu'on peut appeler une ville bon marché. Le constat vaut non seulement pour l'immobilier résidentiel – dans le neuf, le prix moyen du mètre carré à l'achat atteignait 14 089 euros dans le centre de Londres en 2014, selon Deloitte, contre 10 266 euros "seulement", à Paris – mais aussi pour l'immobilier de bureau, notamment sur le segment locatif.

Le West End, situé à l'Ouest de Londres, prend en effet la tête du classement des villes où le coût annuel d'occupation d'un bureau est le plus élevé au troisième trimestre 2015, selon Knight Frank, avec 1 669 euros par an et par mètre carré. Son premier poursuivant est… la "City", le centre de la finance britannique. Un fort écart sépare toutefois les deux quartiers, puisque le loyer de bureau moyen à la City est inférieur de 42% à celui du West End.

Genève monte sur la troisième marche du podium, avec un loyer annuel moyen de 777 euros par mètre carré, quelques dizaines d'euros seulement devant Paris (750 euros).

Source : Knight Frank © Statista

Statista édite un portail d'études et de statistiques proventant de plus de 18000 sources.

 

ET AUSSI

 

Infographie / Statista