Une situation en étage élevé et sans ascenseur

Un sixième étage sans ascenseur, c'est bien quand on a moins de 25 ans. Mais après... © Jan Kranendonk-123RF
Sébastien de Lafond, de MeilleursAgents, est catégorique : "Un dernier étage sans ascenseur, ça va encore lorsqu'on vit seule ou qu'on vit en couple mais qu'on n'a pas encore d'enfant. Mais dès lors qu'on en a, c'est terminé". Pour certains acheteurs potentiels, donc, cette caractéristique est rédhibitoire.
Pour d'autres, en revanche, elle peut constituer un atout. "Pour les candidats à l'accession de moins de 25 ans, par exemple. C'est un filon qui peut leur permettre de payer moins cher leur première acquisition, puisque ces biens subissent une décote de 15 à 20%", estime le PDG du site d'informations immobilières.